Une archive pour: Kenya


Ces histoires et photos proviennent de décideurs politiques et de champions d'une approche intégrée du développement connue sous le nom de Population, Santé, et environnement (PHE), qui met l'accent sur l'interdépendance entre la santé humaine et la santé environnementale. Les programmes de SPE améliorent les services de soins de santé primaires tels que la planification familiale et la santé reproductive, tout en aidant les communautés à conserver la biodiversité, gérer les ressources naturelles, et développer des moyens d'existence durables. When these issues are addressed simultaneously, les communautés prospèrent. Cette collection met en lumière les expériences des parties prenantes et des champions du SPE dans le bassin du lac Victoria.

Les histoires sont une source d'inspiration pour quiconque a du mal à comprendre pourquoi le PHE est important. Tout donateur ou partenaire de développement qui cherche des raisons d'investir dans les PHE peut trouver des réponses ici. For program designers and developers of integrated PHE approaches, cette collection fournit un aperçu des composants clés à prendre en compte lors de la conception de votre package.

An: 2018

Source: Commission du bassin du lac Victoria et la connaissance pour la santé (K4Health) Projet

Accéder à la ressource

    Ces cartes de Population Action International montrent comment le changement climatique et la dynamique des populations changeront le monde au fil du temps. Profils de pays de l'Éthiopie, Kenya, Malawi, Népal, et le Pérou sont inclus avec les cartes, graphes, vidéos, et des ressources supplémentaires sur la population, le sexe, et les tendances du changement climatique. Des cartes interactives illustrent l'impact du changement climatique, tendances démographiques, et le besoin de contraception est susceptible d’affecter la capacité des pays à s’adapter au changement climatique. Les cartes identifient également 26 les points chauds de la population et du changement climatique. Dans beaucoup de pays, une forte proportion de femmes n'ont pas accès aux services de santé reproductive et aux contraceptifs. Les investissements dans les programmes de planification familiale dans ces points chauds pourraient améliorer la santé et le bien-être, croissance démographique lente, et réduire la vulnérabilité aux impacts du changement climatique.

    An: 2011

    Source: PÈRE

    Accéder à la ressource

      Le Population Reference Bureau a coordonné une étude comparative de la population, santé, et environnement (PHE) intégration et collaboration intersectorielle en Afrique de l'Est. Équipes d'Éthiopie, Kenya, Tanzanie, et l'Ouganda ont évalué l'état de l'intégration des BSP dans leurs pays respectifs, en identifiant les parties prenantes pertinentes; évaluation de l'environnement politique pour la collaboration intersectorielle; mettant en évidence la population la plus importante, santé, et problèmes d'environnement; et décrivant l'état actuel de l'intégration entre les projets, programmes, et politiques. L'Université de Nairobi et l'Agence nationale de coordination pour la population et le développement ont évalué «l'état de l'intégration» au Kenya. Les résultats confirment que ces approches intégrées nécessitent plus de planification, coordination, et communication, mais peut encore produire des résultats substantiels dans la communauté et l'environnement, y compris une moindre dépendance vis-à-vis des ressources forestières, sécurité alimentaire accrue, eau potable plus propre, et un meilleur accès aux services de santé. L'évaluation a révélé qu'un leadership fort était essentiel au projet de SPE communautaire; des interventions intersectorielles peuvent être introduites à différents moments et à différentes échelles; et que même des interventions à faible coût peuvent améliorer la santé et le bien-être d'une communauté. Le Kenya manque toujours de cadre juridique clair et de fonds institutionnels pour lancer des politiques de PHE, mais selon cette évaluation, la plupart des professionnels du développement préfèrent l'approche intégrée au niveau communautaire.

      An: 2007

      Source: Bureau de référence démographique

      Accéder à la ressource

        Bien que les avantages potentiels des programmes liés à la population et à l'environnement soient de plus en plus reconnus, les preuves sont encore limitées concernant la faisabilité et l'acceptabilité des initiatives de BSP. Dans certains des modèles PHE les plus connus, tels que ceux mis en œuvre aux Philippines et à Madagascar, la promotion de la santé a été ajoutée aux initiatives environnementales grâce à l'intervention d'agents de santé communautaires. On en sait moins sur la capacité des travailleurs environnementaux à assumer un rôle direct dans la promotion de la santé. Pour aider à combler ce manque de preuves, le programme de recherche pour le renforcement des services (LE PROGRÈS) projet, qui a été financé par les États-Unis. L'Agence pour le développement international pour améliorer l'accès aux services de planification familiale, fait équipe avec le mouvement de la ceinture verte (GBM), une organisation non gouvernementale kényane dédiée à la conservation de l'environnement et au développement communautaire. PROGRESS et GBM ont mené une étude à méthodes mixtes pour examiner les questions suivantes: (1) si les agents de sensibilisation environnementale de première ligne de GBM, connu sous le nom de Volontaires Verts, pourrait diriger des activités de promotion de la planification familiale et (2) comment les communautés réagiraient à la promotion par les Volontaires Verts de messages potentiellement sensibles sur la contraception. Nous avons utilisé le suivi des processus et la collecte de données post-intervention pour évaluer la faisabilité et l'acceptabilité de la mise en œuvre par les Volontaires Verts d'une intervention PHE et pour explorer le potentiel de cette approche pour élargir l'accès aux informations et services de planification familiale.. en outre, nous avons examiné les coûts de l'intervention pour évaluer l'abordabilité.

        An: 2015

        Source: Perspectives internationales sur la santé sexuelle et reproductive

        Accéder à la ressource

          Les preuves confirment que la planification familiale contribue aux grands objectifs de développement de la réduction de la pauvreté, éducation améliorée, la durabilité environnementale, et égalité des sexes, mais l'amélioration de l'accès à la contraception est restée en grande partie un effort contenu dans le secteur de la santé. Alors que les programmes de développement en dehors du secteur de la santé reconnaissent de plus en plus les liens entre l'amélioration de la planification familiale et l'atteinte de leurs propres objectifs, plus de preuves sont nécessaires pour savoir si et comment ces efforts peuvent fonctionner, et quels types de modèles pourraient être répliqués et mis à l'échelle.

          Le FHI 360 Projet PROGRESS (2008-2013) ajouté à la base de données sur l'intégration multisectorielle, fournir des conseils sur la manière dont les organisations de développement peuvent développer avec succès leur modèle de programme pour inclure les services de planification familiale. Parmi ceux-ci figurait le mouvement de la ceinture verte (Kenya) et conservation par la santé publique (Ouganda). Travailler en étroite collaboration avec des partenaires, PROGRESS développé, mis en œuvre, et évalué les interventions, puis synthétisé les leçons apprises et emballé des matériaux à utiliser pour reproduire et étendre ces interventions.

          An: 2013

          Source: FHI 360 | Projet de progrès

          Accéder à la ressource

            Pathfinder International and partners in Kenya and Uganda have implemented the Santé de la population et de l'environnement dans le bassin du lac Victoria (HoPE-LVB) projet since 2011. Le projet vise à accroître son utilisation de la population, santé, et environnement (PHE) modèle de développement communautaire au niveau local, nationale, et au niveau régional en intégrant les considérations de SPE dans la planification et les politiques officielles du développement. «PHE» fait référence à l'approche PHE, qui aspire à accroître l'accès à des services complets de santé reproductive et à améliorer les pratiques de soins de santé maternelle et infantile tout en améliorant simultanément la gestion des ressources naturelles dans les communautés du projet.

            Le 30 avril, 2019, Les exécutants et évaluateurs du projet HoPE-LVB ont discuté de l'Agence des États-Unis pour le développement international (Usaid) evaluation report on the model’s effectiveness and scalability. Sorti en avril 2018, le rapport de l'USAID aborde trois questions clés:

            • Quelles sont les perceptions des parties prenantes de la valeur ajoutée du modèle de projet HoPE-LVB pour la planification familiale et la santé reproductive, santé maternelle et infantile, moyens d'existence, la gouvernance, gestion des ressources naturelles, ou conservation?
            • La focalisation explicite du projet HoPE-LVB sur la planification systématique de la mise à l'échelle a-t-elle abouti à des résultats positifs pour l'institutionnalisation du modèle?, durabilité, et expansion?
            • Dans quelle mesure le projet HoPE-LVB a-t-il atteint ses objectifs tels que mesurés par ses indicateurs / résultats clés de performance??

            L'évaluation de HoPE-LVB était attendue depuis longtemps, car le projet a été soutenu par des investissements intersectoriels par de multiples donateurs et représente un projet pionnier d'EPS en Afrique de l'Est mis en œuvre à grande échelle.

            Le webinaire, scheduled at 9:00 un m. EST on April 30, 2019, was hosted by the RYTHME (Politique, Plaidoyer, et communication améliorée pour la santé de la population et de la reproduction) projet. Il comprenait les orateurs suivants:

            • Clive Mutunga de l'USAID a fait des remarques introductives sur le soutien de l'USAID aux modèles PHE dans le monde et sur ce que l'USAID a appris de l'évaluation de HoPE-LVB.
            • Eileen Mokaya de Pathfinder International a donné un aperçu du projet HoPE-LVB.
            • Richard Kibombo du Projet d'amélioration du cycle des programmes de santé mondiale (GH Pro) a partagé les résultats de l'évaluation et les prochaines étapes suggérées pour la durabilité et la mise à l'échelle des BSP.

            An: 2019

            Source: Pathfinder International | Bureau de référence démographique

            Accéder à la ressource

              Les ménages modèles sont un aspect clé de la santé des personnes et de l'environnement dans le bassin du lac Victoria (HoPE-LVB), une population intégrée, Santé, et environnement (PHE) projet avec des sites au Kenya et en Ouganda. Les ménages modèles sont formés à de multiples activités de projet pour illustrer les comportements qui permettent aux familles de s'épanouir sans nuire à leur environnement et à leurs ressources naturelles. Les ménages modèles présentent des comportements positifs, y compris la pratique d'une agriculture durable et la planification des ressources, adopter des moyens de subsistance alternatifs, donner la priorité à la santé reproductive et à la planification familiale, et investir dans l'eau potable, cuisine, et laver.

              An: 2016

              Source: Pathfinder International

              Accéder à la ressource

                Une population prospère, santé, et environnement (PHE) le projet nécessite la participation pleine et égale des femmes et des filles et des hommes et des garçons. Afin de répondre à l'urgence, défis interconnectés dans le bassin du lac Victoria - mauvaise santé maternelle et infantile, un manque d'accès à la contraception, diminution du poisson, la déforestation, et plus encore - les interventions doivent également œuvrer en faveur de l'égalité des sexes. Les femmes doivent pouvoir exercer leur droit aux services de santé sexuelle et reproductive, y compris leur capacité à choisir si ou quand avoir des enfants. Ils doivent pouvoir participer à des activités génératrices de revenus, qui améliorent leur situation économique et les outillent mieux pour protéger leurs familles et les ressources naturelles dont elles dépendent. La santé des gens et l'environnement dans le bassin du lac Victoria (HoPE-LVB) le projet œuvre pour promouvoir l'égalité des sexes. HoPE-LVB met en œuvre une gamme d'activités, y compris la formation des groupes de femmes et de jeunes mères sur les pratiques intégrées de santé et de conservation et la tenue de séances de dialogue communautaire sur l'intersection entre les sexes, santé sexuelle et reproductive, et l'environnement pour combler les fossés entre les sexes et encourager la contribution et le soutien de tous les membres de la communauté.

                An: 2014

                Source: Pathfinder International

                Accéder à la ressource

                  La santé des personnes et de l'environnement dans le bassin du lac Victoria (HoPE-LVB) Le projet vise à réduire les menaces à la conservation de la biodiversité et à la dégradation des écosystèmes dans la LVB tout en augmentant simultanément l'accès aux services de planification familiale et de santé reproductive, afin d'améliorer la santé maternelle et infantile au Kenya et en Ouganda. Cette note explique comment HoPE-LVB renforce la capacité des Unités de Gestion de Plage (BMU) assumer la responsabilité collective de protéger et de restaurer activement les stocks de poissons, leur habitat, et tout l'écosystème dont ils dépendent. Cela va de pair avec la gestion des récoltes - établir qui, lorsque, et où pêcher, ainsi que le suivi et la documentation des captures de poissons.

                  An: 2016

                  Source: Pathfinder International

                  Accéder à la ressource

                    Cette note discute de l'importance du plaidoyer à plusieurs échelles pour renforcer le soutien des décideurs politiques en faveur de la santé des personnes et de l'environnement dans le bassin du lac Victoria. (HoPE-LVB) projet. Le personnel et les partenaires ont engagé le district clé, nationale, et responsables régionaux de la santé et de l'environnement au Kenya et en Ouganda. Les objectifs du projet sont de: (1) accroître la compréhension par les parties prenantes de l’interdépendance des questions de BSP et des avantages de l’approche de BSP; (2) augmenter les parties prenantes clés’ capacité à communiquer sur l'approche PHE; et (3) fournir des plates-formes de dialogue politique pour influencer les parties prenantes régionales et nationales à intégrer les SPE dans leurs programmes.

                    An: 2016

                    Source: Pathfinder International

                    Accéder à la ressource